Cité Interdite Pékin Chine
Chine

Cité Interdite – Place Tian’anmen

Ah Pékin… Cette ville ne nous aura pas laissé un souvenir des plus marquants lors de notre passage éclair au mois de mars. Cette dernière semaine en Chine sera l’occasion d’y remédier, et force est de constater que les visites ne manquent pas !

 

Ce n’est un secret pour personne, Pékin est la ville de tous les superlatifs. Avec une superficie de 16 800 km² et ses 19 millions d’habitants, elle ferait passer Paris ou même Londres pour de vulgaires bourgades !

Autant dire que le passage de Wulingyuan à ici est radical ! Qui dit immensité de l’espace dit évidemment pléthores de sites à visiter, d’autant plus que Beijing (littéralement Capitale du Nord) se distingue par une histoire particulièrement riche.

A commencer bien évidemment par la Cité Interdite, que nous avions simplement aperçue en mars dernier et qui sera l’objet d’une visite approfondie en ce premier jour.

 

Mission Cité Interdite

 

La foule est encore plus présente qu’en mars devant la Porte de la Paix Céleste (Tianan Men), sur laquelle est toujours présent le portrait géant de Mao Zedong.

Cité Interdite Cité Interdite Mao Zedong

Nous pénétrons dans l’enceinte qui est ouverte gratuitement au grand public, traversant une nouvelle porte – celle de la droiture (Porte Duan : Duan Men) – pour arriver devant la Porte du Midi (Wu Men) qui marque l’entrée de la Cité Interdite stricto sensu.

Porte de la Paix Céleste Porte du Midi

Le prix d’entrée est de 60 yuans pour avoir la possibilité de visiter toutes les salles, auxquels on peut rajouter 40 yuans pour un guide audio.

La Cité Interdite représente en réalité le palais impérial construit au 15ème siècle au sein de la Cité Impériale de Pékin. Il s’agit de l’un des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine, qui s’étend sur une superficie phénoménale de 72 hectares. En bref, on peut véritablement parler de Cité dans la Cité !
Elle n’a été ouverte au grand public qu’en 1924, d’où son nom qui rappelle que personne d’autre que l’empereur et sa cour n’avait le droit de s’en approcher ni même de la regarder et ce, pendant 500 ans.

La Cité Interdite se délimite en deux parties :

  • La Cour extérieure correspondant à la partie Sud, qui servait à l’Empereur pour accueillir les délégations et présider les cérémonies officielles.
  • La Cour intérieure correspondant à la partie Nord, qui représentait en quelque sorte les appartements du souverain et son lieu de travail.

Nous commençons bien sûr par la cour extérieure après avoir franchi la Porte de l’Harmonie Suprême (Taihe-men).

Palais de l'Harmonie Suprême Cour Extérieure Cité Interdite

Cette cour abrite les Trois Grands Palais de la Cité accessibles par des escaliers en marbre : la Salle de l’Harmonie Suprême (Taihe Dian) renfermant les trônes, la Salle de l’Harmonie Parfaite (Zhonghe Dian) et la Salle de l’Harmonie Préservée (Baohe Dian).

Taihe Dian Salle de l’Harmonie Suprême Salle de l’Harmonie Parfaite

Nous en profitons pour admirer l’architecture des bâtiments, surmontés du classique toit en pagode. Les couleurs dominantes sont le rouge et le jaune, très appréciées des chinois pour leur côté noble et chaleureux, et on note ici et là des représentations de dragons, lions, phénix et autres animaux mythiques.

Architecture Cité Interdite

Derrière le Palais de l’Harmonie Préservée se trouve la Porte de la Pureté céleste (Qianqing men) encadrée par deux lions en bronze.

Porte de la Pureté Céleste

On entre alors dans la Cour intérieure qui abrite 3 nouveaux Palais à l’architecture similaire : le Palais de la Pureté Céleste (Qianging Gong), le Palais de la Prospérité réciproque (Jiaotai Dian) et le Palais de la Tranquillité terrestre (Kunning Gong).

La Porte de la Tranquillité Terrestre (Kunning Men) nous mènera au Jardin impérial (Yuhua Yuan), qui renferme de nombreux arbres d’un ancien temps et des statues de bronze diverses.

Porte de la Tranquilité Terrestre Jardin Impérial

Un élément attire notre attention : il s’agit d’une colline artificielle offrant une vue imprenable au delà des remparts.

Colline Artificielle Statue Lion Cité Interdite

Nous atteignons déjà l’extrémité Nord de la Cité Interdite, délimitée par la Porte du Génie Militaire (Shenwu Men). Mais la visite ne s’arrête pas là, puisque les axes latéraux renferment encore pléthores de salles et appartements privés, aujourd’hui transformés en musées.

Couloirs Cité Interdite Palais Cité Interdite Palais de l'Ouest

On y trouve ainsi différentes expositions dédiées aux bijoux, accessoires de l’époque ou mobilier, qui contribuent à rendre l’endroit authentique.

Bijoux Cité Interdite Carrosse Cité Interdite

Au final, la balade aura duré plus de 2 heures, sachant que nous sommes sans doute loin d’avoir tout vu. Certains guides estiment que la visite intégrale nécessite une demi-journée, mais de notre côté nous avons été rassasiés.

Nous terminerons par la visite de la Porte de la Paix Céleste (Tianan Men) par laquelle nous étions entrés, qui offre une vue imprenable sur la place éponyme.

Terrasse Tian'anmen Tian'anmen Square
 

La Place Tian’anmen

 

Tristement célèbre pour les manifestations du printemps 1989 ayant entraîné le massacre de milliers de civils, la place Tian’anmen est la 3ème plus grande place du monde et s’étend sur plus de 40 hectares.

Pour accéder à cet endroit ultra protégé, il faut emprunter des tunnels souterrains et passer les différents portails de sécurité destinés à vérifier le contenu des sacs.

Tunnel Place Tiananmen Place Tian'anmen Mausolée Mao Zedong

La place est encadrée à l’Ouest par le Parlement et à l’Est par le Musée national de Chine, et abrite notamment le fameux Mausolée de Mao Zedong ainsi que le Monument aux Héros du Peuple.

A noter également la présence du symbole communiste, trônant au Nord de la place et qui n’était pas là lors de notre précédent passage. Les chinois se pressent bien entendu pour se prendre en photo à proximité, une manière de rappeler leur attachement à la mère-patrie.

Faucille et Marteau Place Tian'anmen

Arlette Laguiller n'a qu'à bien se tenir

A la tombée du soir, nous aurons la chance d’assister à la descente du drapeau en ce lieu hautement symbolique, une cérémonie qui attire chaque jour de nombreux spectateurs chinois.

A propos de l'auteur

Articles qui pourraient vous plaire

2 Commentaires

Un petit commentaire ?

Un petit commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée !