Conduire en Chine
Chine

Les 10 commandements du code de la route chinois

Monsieur Wu est bien embêté… Cela ne fait que quelques jours qu’il vit en France et il vient de se voir retirer son permis de conduire malgré des papiers en règle. La faute à une demi-douzaine d’infractions au code de la route et une conduite particulièrement agressive.

Interrogé par les autorités qui lui demandent où et comment il a appris à conduire, voici ce qu’il leur détaille…

 

Le code de la route chinois

1/ En ville ou en campagne, sans ceinture tu conduiras :
Ce 1er commandement s’est vérifié dès notre arrivée à Pékin l’année dernière. Notre premier taxi en Chine n’était en effet pas équipé de ceintures de sécurité à l’arrière comme à l’avant, particularité qui s’est retrouvée à Guangzhou également.

2/ Même sur de très courtes distances, accélération et freinage tu alterneras :
Particulièrement agaçant lorsqu’on se trouve debout dans un bus bondé, les accélérations et freinages répétés tous les 100 mètres ont tendance à projeter les gens par terre si ces derniers n’étaient pas bien accrochés.

3/ Si le feu passe au vert, piétons ou non tu avanceras :
Au début on se demandait pourquoi la plupart du temps les piétons courraient pour traverser. Puis on a failli se faire écraser une bonne dizaine de fois… Forcément ça aide à la compréhension. En Chine, quand c’est vert, c’est vert !

4/ A la moindre occasion qui se présentera, sur le klaxon délibérément tu appuieras :
Démons de nos nuits, les klaxons font quasiment partie du patrimoine chinois tant ils sont utilisés à longueur de journée, souvent sans raison apparente.

5/ Tout en passant devant les flics, ton téléphone tu utiliseras :
Véritables accros aux smartphones récemment implantés en Chine, ou tout simplement heureux possesseurs d’un Motorola d’un autre âge, les conducteurs chinois n’hésitent pas à téléphoner au volant ou utiliser leur GPS intégré, et ce même si la police se trouve à proximité.

6/ En toutes circonstances, un mauvais usage des vitesses tu feras :
Qu’il redémarre en 2ème ou qu’il pousse jusqu’à 50 km/h en 1ère, il semble que la première mission d’un chinois soit de tuer son moteur en quelques jours d’utilisation intensive.

7/ Sans peur et sans reproches, sur un scooter à plusieurs tu monteras :
Cela s’est vérifié aussi bien à Guangzhou qu’à Yangshuo, les chinois optimisent l’espace en montant à 3 ou 4 sur un scooter. Et sans casque, évidemment !

8/ Si la situation l’exige, à gauche comme à droite tu doubleras :
Vous voyez le périph de Paris ? C’est le pays des Bisounours. Ici ça double de tous les côtés et ça se rabat sans prévenir. Du coup on comprend enfin l’utilité du klaxon…

9/ Les limitations de vitesse, à aucun moment tu ne respecteras :
Il semblerait que les chinois n’aient que faire des limitations de vitesse en ville, ceux-ci circulant bien souvent à plus de 80 km/h lorsque la circulation le permet.

10/ En cas d’erreur de trajet, des demi-tours en plein milieu de la route tu te permettras :
Même si des voies sont spécialement aménagées pour faire demi-tour, il s’avérerait que les chinois aiment rebrousser chemin où bon leur semble, sans prêter attention aux voitures qui arrivent en face.

Code de la route Chine

 

BONUS : Malgré l’urgence de la situation, aucune ambulance ne passera :
Alors celle-ci est cadeau et se réfère à une situation surréaliste à laquelle nous avons été témoins l’année dernière. Une ambulance tente tant bien que mal d’emprunter la sortie d’un hôpital qui donne sur une rue très fréquentée, malgré la sirène et les gyrophares aucune voiture ne semble décidée à la laisser sortir, si bien qu’il lui faudra 3 bonnes minutes pour rallier la circulation. Altruistes les chinois ? Pas tant que ça visiblement…

 

NB : Cet article avait bien entendu un but humoristique et n’est pas à prendre (entièrement) au premier degré. Monsieur Wu étant un personnage purement fictif, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. Toutes nos excuses par avance aux pilotes chinois qui se sentiraient offensés par nos propos.

 

A propos de l'auteur

Articles qui pourraient vous plaire

5 Commentaires

  • Benjamin 3 avril 2012 à 17 h 55 min

    ça te change pas de d’habitude hein !

  • Vivie 18 avril 2012 à 15 h 35 min

    Pourtant a Guangzhou, le coup de klaxon coute 150 kuais.
    Comment ca ils en ont rien a fiche? 🙂

    J’ajouterai que si tu as un scooter, dans une ville ou ce n’est pas interdit comme a Canton, Tu Devras Rouler sur le Trottoir! Dans ces cas la, se balader en ville est un supplice…

    Vive Guangzhou!

  • Adrien 20 juillet 2012 à 5 h 29 min

    Actuellement en Chine pour la deuxieme fois pendant deux mois, je dois dire que votre blog est vraiment parfait et plein de verite ! J’ai d’ailleurs adore cet article, la conduite a la chinoise, c’est un des trucs qui m’aura le plus marque.
    Cette annee, je suis bloque a Shenzhen et n’est pas vraiment le temps de voyager mais des weeks end a Guangzhou et Zhuhai sont prevus 🙂

  • julio785 4 septembre 2012 à 0 h 22 min

    toujours mme chose

  • Martin @Blog Chine 10 décembre 2012 à 13 h 39 min

    Vrai 🙂 Cela se résume par la loi du plus fort à mon humble avis. Quant à moi chaque fois que je vais à Pékin, il y a des embouteillages, souvent courts, mais toujours est-il que les voitures ne respectent par la ligne normalement réservée aux bus…

Un petit commentaire ?

Un petit commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée !