Fenghuang village Chine
Chine

Fenghuang – Partie I

L’heure est venue pour nous de quitter Guangzhou, cette ville dans laquelle nous avons passé plus de 5 mois… Un sentiment de tristesse nous envahit, très vite remplacé par l’excitation du voyage qui nous attend !

De Guangzhou à Changsha

Inutile de vous le cacher, c’est avec un sentiment de nostalgie que nous effectuons notre dernier jour de stage à Guangzhou. Cinq mois se sont déjà écoulés, au cours desquels nous avons énormément appris sur le plan professionnel ainsi que sur le plan humain.
Le fait d’avoir côtoyé différentes nationalités a très certainement influé sur les conditions de travail, et nous partons avec la satisfaction d’avoir créé de véritables liens d’amitié avec nos patrons et collègues, ainsi que la perspective de retravailler ensemble incessamment sous peu…

Pour l’heure, il s’agit de rendre l’appartement après la visite éclair de la proprio, laquelle a essayé une dernière fois de nous arnaquer d’une cinquantaine d’euros pour la caution… Pas de ça avec nous !

On vous en parlait dans les premiers articles de ce blog, notre objectif pour le mois de juillet était de traverser la Chine du Sud au Nord, notre vol retour étant prévu au départ de Pékin. Première étape de ce road-trip donc : la ville de Changsha, située dans la province du Hunan.

Ne vous y trompez pas, cette ville n’a aucun intérêt touristique hormis quelques monuments. Elle est tout simplement très bien desservie et nous servira à rejoindre les villages reculés de la province, à commencer par Fenghuang.

Direction donc la nouvelle Gare de Guangzhou Sud (Guangzhou South Railway Station), inaugurée en 2010 dans le district de Panyu. Sa modernité ne fait aucun doute quand on la compare à la Gare de Guangzhou Est, tant au niveau de sa taille que de la qualité des infrastructures.

Gare de Gangzhou Est

Gangzhou East Railway Station

Nous attendrons patiemment notre train de 12h40 avec les quelques centaines d’autres passagers. Il s’agit d’un train de type G (High-Speed Electric Multiple Units), autrement dit l’un des plus rapides de Chine, censé relier Guangzhou à Changsha en moins de 2h30.

Train G Chine Train Guangzhou Changsha

Effectivement pour un peu moins de 30€ (300 yuans) le confort est au rendez-vous et la sensation de vitesse bien réelle, facilement comparable à celle du TGV français.

 

De Changsha à Fenghuang

 

Nous arrivons donc au beau milieu de l’après-midi à la Gare de Changsha Sud, qui ne nous laissera pas vraiment un souvenir impérissable. Il s’agit en effet d’une énième agglomération chinoise, en bref ce que l’on souhaitait éviter un maximum avant notre retour en France.

Résignés à l’idée de passer une nuit dans cette ville, nous aurons néanmoins la chance d’attraper un car pour Fenghuang… Le voyage commence plutôt bien !

Il faudra plus de 6h au bus pour parvenir à destination, après la traversée de plusieurs passages délicats. A noter la propreté légendaire des chinois qui se vérifie encore ici… Constatez plutôt :

Bus Fenghuang

Qui a posé sa pêche dans la poubelle ?

 

Fenghuang, village traditionnellement touristique

 

En descendant du bus, c’est le choc. Nous sommes lâchés au beau milieu d’un boulevard, loin de l’image de petit village tranquille que l’on pouvait se faire de Fenghuang.

C’est parti pour une petite marche destinée à rejoindre le coeur historique du village, que l’on finira par apercevoir du haut d’un pont.

Vue de Fenghuang de nuit Vue de Fenghuang

Vous l’aurez compris, la vieille ville de Fenghuang est située en contrebas de part et d’autre de la rivière Tuo (Tuo Jiang), d’où la nécessité d’emprunter les multiples escaliers qui s’offrent à nous.
Avec 20 kg de bagages chacun et les sacs sur le dos, ce n’est naturellement pas chose aisée mais nous parviendrons malgré tout à nos fins.

Il faut savoir que Fenghuang est un village entièrement piéton, permettant de flâner à travers les ruelles et d’admirer les vieilles bâtisses et remparts sur lesquelles l’endroit a bâti sa réputation. On peut accéder à l’une et l’autre rive par l’intermédiaire d’une passerelle de bois, ou alors choisir de sauter d’une pierre à l’autre.

Pierres Fenghuang Remparts Fenghuang de nuit

Une vision enchanteresse à nuancer toutefois, dans la mesure où nous ne nous attendions vraiment pas à un tel afflux de touristes. Les rues sont encore bondées à 23h et l’agitation semble permanente.  Il semblerait que le tourisme de masse ait eu raison du charme de la ville, ce qui est réellement dommage.

Bien entendu, nous sommes mal placés pour parler d’une époque que nous n’avons finalement pas connu, mais le fait est que pour la première fois nous pensions échapper aux chinois qui vont jusqu’à nous harceler pour une simple photo. Il n’en sera rien…

Pagode Fenghuang de nuit Fenghuang de nuit

Notre priorité est de nous rassasier avec autre chose que des chips ou des pattes de poulet. Nous optons pour un petit restaurant traditionnel en plein air qui nous sert du riz et des nouilles, bien suffisants pour nous satisfaire.

Les ruelles ne désemplissent pas et nous sommes confrontés aux différentes spécialités locales : brochettes de crevettes, crabes, poissons ou pommes de terre, viande épicée, tofu… tout cela cuit devant nous sur des plaques en fonte.

Brochettes Fenghuang Ruelle Fenghuang de nuit

La mauvaise surprise viendra en réalité de notre recherche d’auberge, pour la bonne et simple raison qu’elles affichent toutes complet, y compris le Koolaa’s Home que nous avions en tête. Heureusement, nous finirons par trouver notre bonheur, aidés d’une jeune demoiselle ayant remarqué nos galères.

A l’instar de notre nuit à Hong Kong, le confort est on ne peut plus spartiate, les lits s’apparentant à des planches de bois sur lesquelles repose une couverture. La fatigue aidant, on s’en contentera…

Hôtel Fenghuang Salle de bain Fenghuang Douche Hôtel Fenghuang

Une petite nuit récupératrice et nous partirons à la découverte de ce village qui réserve encore quelques surprises !

A propos de l'auteur

Articles qui pourraient vous plaire

Un petit commentaire ?

Un petit commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée !