Marché Qingping Canton
Chine

Le marché Qingping

Après une petite balade sur l’Île de Shamian, nous profitons d’être dans le district de Liwan pour aller visiter le marché Qingping, réputé pour être l’un des plus fameux de Chine. Le nombre d’herbes médicinales et de produits alimentaires qu’il renferme présage de belles surprises à n’en pas douter !

 

Le marché Qingping

Le marché Qingping Shichang, littéralement marché de la Paix lumineuse, est situé à quelques mètres au nord de l’île de Shamian. Mais pourquoi est-il aussi célèbre ce marché ?

Créé en 1979, il s’agit simplement de l’un des premiers marchés privés en Chine et renferme tout ce que l’on peut trouver dans un marché chinois.

Ce n’est un secret pour personne, les chinois ont un goût prononcé pour les denrées particulières, et c’est particulièrement vrai à Guangzhou. D’ailleurs, à en croire un certain dicton chinois :
« Tout ce qui est doté de pattes et qui n’est pas une table, doté d’ailes sans être un avion, ou dans l’eau et qui n’est pas un sous-marin, se mange. »

Racines Qingping

On trouvait ainsi sur ce marché de nombreuses espèces animales destinées à la consommation telles que scorpions, cafards, civettes, serpents, chiens, chats, rongeurs, hiboux…
Avec l’épidémie de sras survenue en 2003, la mauvaise réputation de l’endroit due aux trafics d’animaux n’a plus lieu d’être.

Néanmoins, d’après nos patrons qui vivent à Guangzhou depuis de nombreuses années, on trouve encore quelques coins sur le marché où ces activités perdurent… C’est ce que l’on va tenter de vérifier.

Champignons Qingping

 

Visite du marché

La première ruelle que nous parcourons comporte de longs étalages de plantes médicinales, d’herbes, de champignons et d’animaux séchés utilisés pour la pharmacie chinoise.

Marché Qingping Shichang Etalages Marché Qingping
Sachets de graines Qingping Champignons Qingping

Serpents, hippocampes, scorpions, pattes d’ours, cornes de cerfs… Autant dire que l’on n’a pas trop l’habitude de voir ça dans notre bon vieux pays !

Hippocampes Qingping Serpents Qingping

Pattes Qingping

Qui veut un bon nonos ?

Les épices dégagent une odeur forte et l’immersion s’en trouve renforcée. C’est également un véritable lieu de vie où les chinois mangent, dorment, jouent aux cartes, rient et parlent fort (pour changer !), et notre passage n’arrange pas les choses.

Pharmacopée Qingping

Au détour d’une ruelle perpendiculaire, l’ambiance change radicalement. Les sachets de plantes cèdent la place à des cages minuscules, où cohabitent tortues, chatons, chiens, lapins, poissons, crustacés…

Lapins Qingping Crabes Marché Qingping

Pour les pauvres occidentaux que nous sommes, leur captivité peut sembler difficile à supporter, particulièrement pour les animaux que l’on considérera comme domestiques chez nous.

Chatons Marché Qingping Chats Marché Qingping

Il semblerait heureusement qu’ils soient vendus en tant qu’animaux de compagnie, et non destinés à la consommation comme c’était le cas il y a quelques années. Si par contre de telles pratiques subsistent, nous n’avons pas du trouver les bonnes ruelles…

Hôtel Qingping

Un contraste saisissant

La visite se termine lorsque nous rejoignons la grande rue piétonne Dishipu Lu, jonchée à l’instar de Beijing Lu de boutiques à perte de vue, symbole encore une fois d’un contraste entre l’urbanisation croissante et les quartiers populaires.

Dishipu Lu Guangzhou

A propos de l'auteur

Articles qui pourraient vous plaire

2 Commentaires

Un petit commentaire ?

Un petit commentaire ?

Votre adresse email ne sera pas publiée !